Infogérance

Plan de reprise informatique

Presque la totalité des entreprises ne peut aujourd’hui fonctionner sans un système informatique. Le souci est que celui-ci n’est jamais à l’abri d’éventuels incidents, comme la panne, l’attaque de virus, l’inondation, l’incendie, la perte d’un serveur ou l’avarie. Pour que le problème ne se prolonge pas dans le temps et pour qu’il ne fasse pas durer le ralentissement ou l’arrêt de l’activité, l’entreprise doit alors se doter d’un plan de reprise d’activité ou PRA. Il est aussi utile de définir un plan de reprise informatique afin d’anticiper les sinistres et d’assurer l’efficience du PRA. Comment procéder ?

Mener des tests en environnement isolé

Votre entreprise se dote déjà d’un plan de reprise informatique ? C’est déjà une bonne chose, mais avez-vous déjà mesuré son efficacité quand un vrai sinistre se présente ? Cela revient à dire qu’il ne suffit pas d’avoir un plan de reprise d’activités. Il faut également le mettre à l’épreuve en profondeur afin d’avoir l’assurance que la stratégie menée est payante.

On entend d’abord par plan de reprise informatique ou plan de reprise d’activités un document listant les mesures préventives fixées dans le cas où des situations critiques se présentent et risquant de rendre le SI inaccessible ou inopérationnel. Il prévoit étape par étape les mesures à appliquer en cas de problème.

Pour garantir l’efficacité de ces mesures, les responsables IT et les chefs d’entreprise chargés de l’établissement du plan de reprise informatique doivent soumettre ce dernier à un test. Pour cela, il est utile de mettre en place un environnement informatique isolé, appelé sandboxtesting. Le but d’un tel procédé est de pouvoir réaliser le test sans que cela ait un impact sur le fonctionnement de l’IT.

Demander conseil

Catégoriser et hiérarchiser les données de façon intelligente et systématique

Toutes les informations tiennent une place importante dans le fonctionnement des entreprises. Malgré cela, certaines données sont plus essentielles que d’autres. Le souci est qu’il est parfois difficile pour les responsables IT et les chefs d’entreprise de déterminer les données dont la protection doit être priorisée. Cela implique la nécessité de catégoriser et de classifier les données d’une manière intelligente et systématique. Autrement dit, l’entreprise procède à l’organisation de ses données en les catégorisant par ordre d’importance. Avec cette étape, les décideurs IT sont en mesure de déterminer les informations les plus importantes et d’appliquer les mesures de protection les plus adaptées.

Alors, à quel moment procéder à la hiérarchisation de ces données ? L’idéal serait de l’effectuer avant l’établissement du plan de reprise d’activités. En effet, ce dernier doit prendre en compte la classification des données. Il faut qu’il prévoie une approche par catégorie de données afin que les mesures appliquées puissent les sauver le plus rapidement possibles en cas d’incident. Si vous envisagez un plan de reprise informatique, une telle opération peut aussi être modulée par niveau d’informations afin de mesurer l’efficacité de chaque approche.

Demander conseil

Effectuer des simulations régulièrement

Nombreuses sont les entreprises qui prennent des mesures préventives en réunissant tous les employés dans une grande salle, en annonçant le PRA et en réalisant des exercices collectifs. Même en effectuant ces actions, la plupart des entreprises se trouvent encore confrontées à un délai d’interruption d’activités plus long quand l’incident survient réellement. Par conséquent, pour déterminer l’efficience d’un plan de reprise informatique, il est beaucoup plus judicieux de réaliser une vraie simulation.

Cela doit passer par la création d’un véritable scénario catastrophe auquel tous les collaborateurs, quel que soit le service, doivent participer. Pour avoir une vision complète des exigences et des dépendances, il est aussi possible d’y faire participer des fournisseurs tiers. L’objectif d’une telle simulation est d’analyser l’efficacité de la stratégie adoptée. Elle se réalise sans affecter le développement de l’entreprise. Cette simulation est à répéter un à deux fois par an afin d’adapter le PRA avec le développement de l’entreprise.

Besoin d’un professionnel pour tester plan de reprise informatique ? Faites confiance à Infiny Link. En tant que professionnel de la gestion externalisée du système informatique, nous sommes à même de vous accompagner dans la hiérarchisation de vos données, la mise en place de votre PRA jusqu’à la réalisation des tests et des simulations. Nos compétences dans le domaine nous permettant de vous assurer une prestation à la hauteur de vos attentes. N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.

Demander conseil

Nos partenaires

Nos partenaires technologiques sont des références

Contact

Vous avez un projet ?
Prêt à vous lancer !

Depuis 2005, Infiny Link accompagne les PME dans l’infogérance informatique, les services hébergés, la sécurité réseaux, ou les communications unifiées. Des offres de service adaptées à votre entreprise, à vos usages.

N

Réponse personnalisée en 48 heures

N

Audit de votre infrastructure informatique offert